27 sept. 2014

Qui es-tu Alaska ? - John Green

«  - Debout, tu sais quelle heure il est ?
- Il est 7h36.
- Non, le Gros. Il est l'heure de se marrer !  »


Mon avis : 
L'adolescence, ce labyrinthe dont on ressort non sans souvenirs et la trouvaille du « Grand Peut-Être ». Voici où John Green a cette fois décidé de nous emmener. 

C'est à travers les yeux de Miles Halter que l'auteur a décidé de nous faire vivre cette expérience qu'est l'entrée à l'université. Ce jeune garçon surnommé ''le Gros'' (bien qu'il soit très maigre) par son colocataire qui peu de temps après deviendra son meilleur ami, est un personnage singulier et passionné par les dernières phrases des présidents américains. Assoiffé de nouvelles expériences et en quête du Grand Peut-Être, il décide de partir de chez ses parents et largue les amarres à Culver Creek. C'est donc parti pour une longue et bonne série de délires en compagnie de Takumi, Le Colonel, Alaska, Lara & co.

Ce que j'ai adoré dans ce récit c'est être plongée dans l'histoire dès les toutes premières pages. Après les premiers chapitres, il m'a été complètement impossible de laisser cet univers et à chaque fois que j'étais obligée de le faire, j'étais happée par les personnages hauts en couleurs que sont les camarades de ce cher Miles.

Durant toute la lecture, nous sommes accompagnés d'un compte à rebours. Nous savons donc que nous allons connaître un ''avant'' et un ''après''. Mais quel sera le pendant ?! Eh bien je vous assure que j'aurais préféré ne jamais le connaître ! C'était... trop !... Même si quelques pages avant j'avais déjà plus ou moins deviné de quoi il allait s'agir, j'ai été prise de court lors du moment fatidique et John Green a su me faire douter encore et encore. Jamais je n'étais sûre de mon hypothèse et même après ce moment passé, j'étais sûre qu'il bluffait comme il sait si bien le faire.

Même si l'écriture de l'auteur est légère, vous ne pourrez ressortir de ce livre sans vous poser des questions. Tout ce qui se cache derrière cette écriture est lourd de sens.

Malgré tous ces bons points, pour moi, la toute fin reste un point faible. J'étais moins reliée aux personnages et ne trouvais plus vraiment d’intérêt au roman. Je n'étais plus pressée de m'y remettre. Même si, indépendamment de ça j'ai trouvé que l'après a été plutôt bien géré par John Green. 

En bref, ce livre est haut en couleur, explosif et plein de vie. Il nous soulève plein de questions et a un style imparable : le style à la John Green !
Donc, que ce soit parce que l'auteur a toujours son humour bien à lui ou parce que les citations sont à tomber par terre, je vous conseille de vous laisser submerger par cet univers que pour ma part, j'ai adoré !

10 commentaires :

  1. Après avoir lu nos étoiles contraires, j'avais bien envie de tenter qui est-tu alaska ?, il me le faut ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le style de John Green ne change pas ; à mon avis il pourrait te plaire ! ^-^

      Supprimer
  2. Une histoire que j'ai très envie de découvrir =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu en auras l'occasion ! =)

      Supprimer
  3. Il faudrait vraiment que j'essaye ce livre un jour ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Ca a l'air intéressant et pleins de choses à découvrir. Je ne connaissais pas vraiment mais peut etre un jour !

    RépondreSupprimer
  5. Personnellement il m'a manqué un petit quelque chose dans ce livre, comme par exemple un bon moment émotion dont John Green a le secret dans nos étoiles contraires. Mais au final j'ai quand même bien apprécié cette lecture :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que John Green a un sacré tallent !!
      Moi personnellement, j'ai préféré Qui es tu Alaska à Nos étoiles contraires .... ⌒.⌒

      Supprimer

Un commentaire = une jolie attention = un grand sourire sur mon visage !